MESSE_C02 - Carlito

Aller au contenu

Menu principal :

MESSE C02 NOTRE DE L'ESPERANCE :

Ce vocable Notre Dame de l'Espérance est une jolie formule qui referme un mystère extraordinnaire ! Oui cette jeune fille de 15/16 ans promise en mariage à un jeune homme Joseph est devenue Notre Dame suite à la sur-abondance de grâce que le Christ lui octroya d'abords à elle puis à nous. Elle entendit la Parole de Dieu à travers l'Ange Gabriel lui prophétiser que Jésus hériterait du trône de David et le voilà cloué sur le bois de la Croix, pourtant l'Evangile nous dit qu'elle était debout au pied en contemplant son Fils, parceque la Foi l'entraîne plus loin que cette réalité humaine tragique. C'est parce que son Fils est le Verbe de Dieu fait chair qu'elle devenue Notre Dame : "Femme, voici ton fils !" Alors son Espérance fut totale, sans faille, sans hésitation; ni doute aucun !

MESSES

Pour m'aider à dévelloper mon talent et réaliser les enegistrements,
faites un DON, merci !
Je vous invite fortement à écouter ces musiques avec un casque audio
afin de mieux entendre l’amplitude de la musique.


Petit choeur avec deux solistes A Capella, Voix seulement
( Attention ce sont des voix synthétique sans nuances etc… ! )
Bonne écoute !
KYRIE
GLORIA
ALLELUIA
SANCTUS
CREDO
ANAMNESE
PATER NOSTER
AGNUS DEI
03:51
04:00
01:57
01:29
06:49
02:02
04:50
02:39
C’est un fait indéniable, l’Art musical occidental a une de ses sources dans la célébration de l’Eucharistie en commençant par le contre-point, la polyphonie, puis les développements tant dans l’Art Sacré que l’Art profane. On même dire que sans l'Art Sacré et son dévelloppement a permis à l'Art profane de s'enrichir, sans les chorale A Capella et sa riche polyphonie, aurions pu avoir les grandes Symphonie et le génie de BACH ou celui de MOZART et tellement d'autres ? La réponse est évidente, non, car en effet la science de l'Art avec toutes ses subtilités étaient présentent dans la Polyphonie et le Contre-Point et aussi l'invention de l'Ecriture musicale comme le solfège qui a permis à toutes ses merveilles de se vulgariser. Je ne redirais jamais assez la richesse inouïe de l’Art Sacré, tant elle nous subjugue et nous émerveille par sa profondeur et sa diversité …….. !

Merci Seigneur pour tant de merveilles qui n’est que le reflet de Ta beauté !

 Durant ma convalescence à l’Abbaye Notre Dame de l’Espérance, j’ai composé durant mon adoration eucharistique plus de 215 messes. Je prenais les textes de la messe du jour et avec mon téléphone portable j’enregistrais d’abord le psaume avec une mélodie improvisée puis l’Acclamation de l’Evangile et ensuite je composais un Kyrie et un Agnus Dei etc…..
Puis j’ai pris mon logiciel de Partition qui me permet d’écrire les mélodies improvisées sur mon enregistreur et me suis mis à composer à plusieurs voix. Ainsi comme vous pouvez le constater, j’ai mis en place ces mélodies orchestrées pour un choeur A CAPELA, c’est à dire pour choeur seul. Mon logiciel de Partition possède une fonction assez géniale car il me permet d’écouter les notes que j’écris sur chacune des portées du choeur en chantant les paroles que j’écris sous chacune d’elles, ce qui donne un résultat assez convenable pour savoir ce que cela donnerait avec de vraies voix humaines.
  
Retourner au contenu | Retourner au menu