Saint Louis-Marie nous invite à venir nous agenouiller devant le Divin Enfant, à faire fondre nos cœurs de pierre, à y découvrir les beautés de la simplicité, à venir confondre notre orgueil qui souvent est désastreux dans nos vies, dans nos rapports aux autres. Souvent nous croyons être supérieur aux autres et avons du mal à nous mettre à leur service.

  L’humilité de Jésus est très pertinente, elle nous libère de nos désirs insensés et incontrôlés qui souvent nous poussent à nous rendre complice d'une société de surconsommation effrénée dont les pièges sont nombreux et malheureux. Surtout elle maintient l'homme dans son incapacité à s'ouvrir aux valeurs spirituelles et le conduit souvent à un individualisme desséchant et navrant. Comme le Verbe fait chair, choisissons la voie de la pauvreté, celle du cœur mais aussi effective, matérielle, afin de nous protéger de son influence nauséabond, saturant nos sens de façon brutale, enténébrant notre esprit et alourdissant notre âme.

  Ce petit enfant de la crèche veut nous dépouiller de tout ce qui encombre notre marche vers le bonheur, la paix du cœur. C'est la porte de toutes les vertus sans laquelle toutes les autres ne sont que parade et façade.

  Heureuse et mille fois heureuse, est l'âme qui puise aux sources de la pauvreté, car il possèdera de grandes richesses, la joie, la liberté !

  Le Christ nous en donne l'exemple et nous avertit des dangers à rechercher les richesses pour elles-mêmes. Il nous invite à placer tout ce qui constitue notre vie, dans une « vision providentielle », un esprit de service et non de concurrence où on écrase l'autre, que ce soit dans le pouvoir, les richesses matérielles ou intellectuelles, les talents que Dieu nous a confiés, etc. ....


"Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur ." (Mathieu 6-21)


Dieu s'est abaissé et s'est fait homme pour que l'homme puisse s'élever et devenir

comme Dieu ! Qu'Il en soit pour toujours glorifié et honoré !

PAROLES : Saint Louis-marie Grignion de MONTFORT  I/

    L'adoration des Mages de Giorgione


  La naissance de Jésus reste un événement qui a marqué l'histoire de l'humanité de façon irréversible, apportant une vision de l'homme extraordinairement bonne, positive et qui nous interpelle toujours.


  Dans ce poème, Saint Louis-Marie nous invite à contempler la grande humilité de notre Dieu qui se donne en la personne de Jésus à la crèche mais nous invite surtout à l'imiter. Quel grandeur dans cet abaissement, quelle douceur de la part de notre Dieu, le Seigneur des seigneurs, le Tout-Puissant, le Seigneurs des armées, le Très -Haut …! Le voilà dans ce petit poupon ! Quel surprenant geste de la part du Seigneur !

 

  Qui oserait Lui dicter Sa conduite ? Les musulmans ? Les juifs ? Tous ces croyants ne veulent pas ou n’en supportent pas l’idée, sans parler des incroyants qui souvent ridiculisent ce mystère de l’Incarnation. Pourtant Dieu est libre et nous chrétiens, croyons que dans ce petit enfant de la crèche, s’est Dieu fait Homme ! Ne craignons pas de vivre de Sa liberté mais qui sera souvent en bute à la contradiction.

L'Appel  de la crèche :   « Noël des âmes zélées » Cantique n°62  Saint Louis-Marie Grignion de MONTFORT

CD « ALLEZ BOIRE »

CD « ALLEZ BOIRE »

Saint Louis-Marie GRIGNION de MONTFORT